Hello,This is me!

Free the freckles

Blogger and cat lover In love with books, pizzas and DiCaprio Writing is my passion

juillet 28, 2017

Un an après ...

  • juillet 28, 2017
  • by
Les valises dans le train, les coucous à travers la vitre et le cœur serré en empêchant les larmes de couler. On trouve une place direction St Pancras. Il fait chaud dans le train, tout le monde ou presque passe un samedi ordinaire : une journée vers la capitale. L'inconscient nous guide vers ce train qui me ramènera en France auprès de ma "vraie" famille laissant derrière moi un pays qui m'a changé la vie, mon Angleterre à moi. Et puis vient le tunnel, tout devient noir et la lumière revient à nouveau. Cette obscurité fait prendre conscience que tout ça est maintenant derrière mois, je rentre chez moi. Evidemment, en posant les pieds sur le sol français c'est le déluge. Je prends conscience d'où je suis, de ce que j'ai fait, et que tout ça est terminé.

Voilà, ça fait un an que mon année de fille au pair s'est terminée. J'ai l'impression d'y avoir vécu des années tellement j'y ai de bons souvenirs, j'ai d'ailleurs l'impression de n'être rentrée qu'il n'y a que quelques mois. Le retour à la réalité n'est pas toujours évident, et surtout très long. Je cherche souvent un moyen de revenir dans ce pays à travers ce blog, et je me suis dit qu'aujourd'hui était une bonne occasion pour revenir sur cette année plutôt magique.

Comme je vous le racontais ici, il y a presque deux ans j'ai décidé de partir vivre un an comme fille au pair dans une ville pas très loin de Londres. Là-bas, je devais m'occuper d'une enfant de 5 ans toute la semaine. C'était une enfant vraiment spéciale pour moi (oui, puisqu'à la base je ne suis pas très fan des enfants), c'était avec elle que je passais la plupart de mon temps donc croyais-moi, il fallait qu'on s'entende. Elle m'a faite rire, m'a remonté le morale, m'a donné énormément d'amour (et de câlin...). Mais à côté de ça, elle m'a aussi rendue folle, a testé mes limites et a beaucoup jouée avec ma patience. C'est important pour moi de ne pas tourner ça comme un magnifique rêve idéaliste, il y a eu beaucoup de mauvaises journées donc c'est normal de ne rien vous cacher. Être fille au pair ce n'est pas le rêve à plein temps. Je précise aussi que je suis tombé dans une famille excellente, j'étais très privilégiée par rapport à d'autres, j'ai eu beaucoup de chance et tout le monde ne tombe pas dans une famille de ce genre. Je sais que beaucoup de personnes ont des préjugés, qu'on se la coulerait douce en ne travaillant jamais. Mais essayez d'imaginer vivre dans un pays étranger, dans une famille qui n'est pas la votre et que vous ne connaissez absolument rien d'où vous vivez, vous devez tout apprendre et bousculer votre quotidien de A à Z. Certes, ce n'est pas l'usine et il y a énormément d'avantages mais toutes les filles au pair vous diront la même chose : il y a des jours où on en a vraiment marre et où nous aussi on aimerait retrouver les bras de notre maman en fin de journée.
 
   
Je n'ai jamais voulu abandonner ou rentrer en France, pas une seule fois. Il faut savoir ce que l'on veut et être sûr de ce choix, être déterminé à passer une bonne année et en profiter. Et puis il faut être fait pour ça, et ne pas s'en vouloir si ça ne marche pas. Evidemment, le début était compliqué. Il m'a personnellement fallu un mois à peu près pour m'adapter, m'habituer et me sentir chez moi. Ensuite, tout va comme sur des roulettes si vous savez vous débrouiller et que vous laissez votre timidité derrière vous (oui, on m'a souvent demandé si en étant timide et parlant mal anglais c'était possible. Oui, bien sûr que c'est possible mais ça sera certainement pas facile et vous devrez faire de gros efforts). Les dernières semaines sont aussi éprouvantes, tout le monde sent que la fin arrive donc on est tous un peu à cran et fatigué. Mais à part ces deux moments, je ne regrette pas une seule journée, pas un seul moment, pas une seule rencontre.

Ce que l'on oublie souvent aussi, autre que de laisser ses amis et sa famille derrière soit en allant, c'est qui nous laissons derrière en repartant : notre nouvelle famille, nos nouveaux amis qui vont sans doute aussi repartir aux quatre coins de la France/monde, notre nouvelle vie et nos habitudes. Tout ce qu'on a construit pendant des mois nous l'abandonnons en somme. Et ça aussi c'est très dur. C'est beaucoup d'émotions en un an qui se terminent radicalement sans vraiment se rendre compte de ce qu'il se passe.
 
 
Quelques conseilles s'il y a des futurs au pair qui passent par là, ou pour les autres qui aimeraient tenter l'expérience un jour :

- Sortez, faites-vous des amis. Tant pis s'ils sont français, mais ayez une vie sociale. Sortez le plus souvent, profitez de vos week-end. Ce sont ces moments qui surpasseront tous les autres, et rester seul dans ce coin ne vous fera pas de bien.

- Prenez des cours. Quel que soit votre niveau, prenez des cours. C'est quelques heures par semaine, vous apprenez des tas de choses utiles qu'on ne nous apprend pas forcément au lycée, et surtout vous rencontrez des tas de personnes de différents pays et pas forcément de votre génération. C'est très riche.

- Voyagez. C'est une chose que je regrette de ne pas avoir assez fait même si j'ai visité tout ce que je pouvais à Londres. Les trains ne sont pas si cher que ça, profitez-en pour aller un peu plus loin que la capitale. L'Ecosse et le Pays de Galles ne sont pas loin.

- Prenez du temps pour vous. Un de mes moments favoris était un soir du week-end en rentrant de Londres, manger des trucs pas sain du tout devant un bon film me faisait énormément de bien après une journée très active, pareil pour la semaine. Se retrouver seul fait énormément de bien.

- Lisez. Un des meilleurs conseils que je peux vous donner. C'est comme ça que vous allez le plus progresser. Et là-bas, les livres ne sont vraiment pas cher du tout donc profitez-en !
 
 
Pour la petite histoire, ces photos ont été prise il y a presque deux ans à Calais, juste avant de prendre le train pour aller de l'autre côté de la Manche.


J'adorerais savoir s'il y a des au pairs, anciennes ou futures qui passent par là.
N'hésitez pas à me partager votre expérience.

I'm 24, I've got freckles (you get it now) and I'm a grumpy French, sometimes, who writes in English. I love books, cats, le barbu, pizzas and Dicaprio.

4 commentaires:

  1. Je ne suis pas fille au pair mais j'ai beaucoup apprécié lire ton écrit qui dégage de la sincérité et de l'émotion. Tes photos sont très jolies.

    RépondreSupprimer
  2. Je m'apprête à partir en séjour au pair à Londres dans quelques semaines et lire cet article m'a fait beaucoup de bien. J'espère que mon expérience sera aussi enrichissante que la tienne l'a été et je vais suivre tes conseils avec application ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est super, je te souhaite de passer un excellent moment là-bas ! Combien de temps pars-tu ?

      Supprimer

EVA MARIE
Rennes, France

SEND ME A MESSAGE